dimanche 13 janvier 2008

jmlépoil (1)

Une discussion avec jmlépoil me fait un drôle d’effet. A Noël il a senti la tendresse de mon petit mot et je crois qu’il m’en a été reconnaissant. En retour, je dois bien avouer que j’éprouve pour sa faim de poils non du rebut, trop commune habitude à l'égard des pratiques sexuelles d'autrui, non une banale fascination, plutôt, oui, de la reconnaissance. Echange de bons procédés, donc, échanges de propos pas super évolués sur la toile, je ne déteste pas. Nous ne sommes pas tous obligé d’être des génies, me dis-je. La preuve : ouam. Ce jeune banquier est abreuvé de culture M6 et sa télé doit être sa meilleure amie, un peu genre l’oiseau blanc, parce que petit un il n’écrit vraiment pas comme s’il lisait une page de Proust tous les soirs avant de s’endormir, et petit deux, à part les histoires de boulot, il n’a pas grand’ chose à me raconter. Je sens bien qu’il m’amène le plus souvent possible sur ce terrain glissant (sic) des fantasmes sexuels, il ne serait décidément pas contre être ma chienne un de ses week-ends. Pourquoi pas en effet, je ne fais rien de spécial pendant mes week-ends. Il m’appâte avec des pics de lui trois quart nu, et il est joli cet idiot, alors moi, sachant que ma morale judéo-chrétienne s’arrête où mon désir naît, j’en serais presque à trouver sexy de me faire arracher les poils un à un avec ses dents (qu’il a au demeurant fort blanches et superbement alignées). Cependant je garde une méfiance à propos de ce qui pourrait déborder, je le sens, dès que jmlépoil se laisse gagner par son désir pour moi. Ah oui oui je veu ke tu mencule oui je te sent ah oui tu me fai mouiller je vai te lecher partout. Pour l’instant, je le recadre un peu, même si j’aurais bientôt envie de lui demander de placer sa langue dans des endroits ou, par pure habitude, je ne mets actuellement que du papier ouaté rose. Après tout, nous n’en sommes qu’au début de notre relation.

4 commentaires:

Alex a dit…

Un blog très séduisant. De belles illustrations. Des textes personnels, souvent pertinents... Que demander de plus ?
Je reviendrais te lire avec plaisir.
Alex

Anonyme a dit…

Un petit mentos?
Je crois que t'es en train de faire un carton mon saligaud, tout ça en racontant ces trucs dégoutants.
Fallait le faire.
En tout cas ce qui est bien c'est que tu permet au lecteur d'en rire, ca change tout. Je te reconnais bien là mon poteau.

Madeleine de Prout

Anonyme a dit…

Salut ouam, tu sais t'écris vraiment bien, enfin je te trouve super drole et triste à la fois; c'est un mélange détonant qui marche super bien. ah oui, j'ai découvert qui étais jane, mais j'avais qu'a ouvrir lezs yeux!
signé E. Picos: la soeur de Jane et la fille de king-kong.

buel a dit…

C'est un début plutot pas mal !
Au moins, il sait ce qu'il veut.